Montres sportives de luxe : opter pour le design incomparable de la Rolex submariner

Rolex submariner
Si vous êtes en quête d’un accessoire de mode qui soit à la fois un instrument de haute précision pour toutes vos activités sportives, ne cherchez plus : tournez-vous vers la marque Rolex, qui a bâti son savoir-faire dans la haute horlogerie étanche depuis plus d’un siècle. Avec la Sub’, dont le premier modèle date de 1953, la marque à la couronne cherche clairement à attirer un public d’athlètes et de visionnaires, en quête des plus hauts sommets comme des profondeurs de l’océan.

Quelques mots sur l’histoire de Rolex et du monde sous-marin

La marque Rolex est historiquement associée au monde de l’eau depuis ses débuts. Il faut se rappeler que Hans Wilsdorf, fondateur emblématique de la maison, est à l’origine de la première montre-bracelet étanche en 1926. Baptisée l’Oyster (« huitre » en anglais), le modèle devient ainsi le premier au monde à bénéficier d’un système breveté de lunette, de fond de boîtier et de couronne de remontoir vissés sur la carrure. Non seulement le dispositif devient rapidement un symbole en matière d’étanchéité parfaite et de robustesse, mais il arbore également une certaine élégance (l’acier Oystersteel, de qualité aérospatiale, est doté d’un éclat exceptionnel). La première génération de Rolex Oyster devait ainsi confirmer ses qualités une année plus tard en 1927 au poignet de Mercedes Gleitz, lors de sa traversée de la Manche à la nage. La montre Rolex Submariner, quant à elle, devait surgir bien plus tard et incarner à son tour la légende.

L’Oyster Perpetual Sub’ : la référence des montres de plongée

Bien que la maison Rolex dispose d’un lien historique profond avec le monde de l’eau et des océans, elle ne déchaînera véritablement les passions qu’en 1953 : date à laquelle la Rolex Sub’ à mouvement automatique est présentée officiellement à la Foire horlogère suisse. Elle sera présentée comme « la première montre étanche à 100 mètres ». Ainsi et en moins d’un demi-siècle, la « Sub’ » fut rapidement couronnée par tous les amateurs d’horlogerie, à la recherche du parfait compromis entre sportivité et élégance. L’agent secret britannique James Bond ne fut d’ailleurs par insensible aux charmes de la Rolex Sub’ Oyster Perpetual : la première aventure cinématographique de Sean Connery dans le rôle-titre fit la part belle à ce modèle, dès 1962.

L’année 1953 marqua ainsi un véritable tournant dans la réputation de la marque Rolex, grâce ce précieux modèle doté d’une lisibilité parfaite, d’une étanchéité irréprochable et d’une lunette tournante. L’engouement auprès des athlètes fut tel que de nombreux professionnels et amateurs de plongée en firent la montre de référence. Aujourd’hui, les modèles les plus récents affichent une étanchéité jusqu’à 300 mètres !

Quels sont les atouts d’une Rolex Sub’ ?

Le prestige d’une marque historique

Lorsqu’il est question de montres de luxe, il paraît légitime de se poser un certain nombre de questions : s’agit-il d’un achat compulsif, ou d’une décision mûrement réfléchie ? Dans tous les cas, sachez que la Rolex Sub’ dispose de sérieux atouts qui ne sauraient être remis en question : pour commencer, la marque Rolex est l’une des plus prospères de la planète, disposant d’un statut à part et d’un réel prestige (ce qui n’empêche pas les débats enflammés des collectionneurs, à laquelle la maison semble relativement peu s’intéresser).

Un modèle de montre très convoité et indémodable

Depuis près de 60 ans, le modèle de mouvement horloger Sub’ s’est construit comme une véritable référence pour les plongeurs du monde entier. Les deux modèles emblématiques Sub’ et Daytona symbolisent à ce titre tout le savoir-faire de la marque de luxe. Les derniers modèles sont certifiés étanche à 300 mètres, et équipés d’une lunette tournante unidirectionnelle permettant aux plongeurs de mesurer avec une extrême précision leur temps de plongée ainsi que les différents paliers de décompression.

Un bon investissement

Le modèle Sub’ reste, bien évidemment, un produit d’exception. On estime par exemple qu’un modèle Sub’ 116610 LN neuf vaut à ce jour près de 7 400 euros – ce qui représente une progression de 550 euros pour le même modèle d’une année sur l’autre ! Pour le reste, la Submariner conserve une excellente cote sur le marché de la seconde main, et ce depuis de nombreuses années – la rareté des modèles expliquant une telle situation.

Quel modèle de Rolex Sub’ choisir ?

Comme on peut s’en douter, il existe une multitude de références rien que pour ce segment. Le plus souvent, on trouvera des modèles en acier – qui est un peu le dénominateur commun à toutes les montres Rolex. En revanche, et si les « tirages limités » vous attirent davantage, vous pourriez trouver votre bonheur avec certaines pièces originales telles que la Rolex Sub’ 1680/8 (modèle tout en or 18 carats). Produite sur une période de seulement 10 ans, avec des ventes relativement espacées dans le temps, la montre dispose d’un potentiel jugé considérable.

Dans tous les cas, gardez à l’esprit que les montres de luxe sont soumises à une « cote », et que cette cote est susceptible de grimper rapidement selon l’importance de la production et la rareté de la chose. Pour donner une idée, nous prendrons l’exemple de la Rolex Submariner verre saphir, produite jusqu’en 2008/2009 et qui dispose actuellement d’une cote impressionnante. Vendue 4 500 euros au moment de l’arrêt de la production, la montre vaut désormais entre 5 500 et jusqu’à 5 900 euros !


Comment localiser un iPhone perdu ou volé ?
Comment faire pour avoir Photoshop gratuitement ?