Sports et loisirs insolites à essayer en Nouvelle-Zélande

Vous voulez partir en vacances ? La Nouvelle-Zélande fait partie des destinations à ne pas manquer. Pour les passionnés et amateurs de sensations fortes, sachez qu’il existe dans ce pays divers sports et activités insolites à faire. Parmi ces sports , on peut citer le saut à l’élastique et d’autres sports extrêmes. Cette activité consiste à sauter en chute libre depuis une hauteur les jambes ou la hanche attachée à un élastique. Un sport très connu en Nouvelle-Zélande.

Concept du saut à l’élastique en Nouvelle-Zélande

Le saut à l’élastique en Nouvelle-Zélande est considéré comme un sport national en e. Appelé aussi Bungy Jumping, ce sport s’inspire d’une vieille tradition des tribus qui peuplent l’archipel du Vanuatu situé dans l’océan pacifique. Ce rite consistait à mettre les jeunes à l’épreuve en les accrochant à une liane et de les laisser se jeter dans le vide. C’est à partir de ce rite qu’AJ Hackett et Henri Van Asch se sont inspirés pour développer ce sport en Nouvelle-Zélande dans les années 80. De plus, c’est en 1980 que ce couple Néo-Zélandais fonde la première entreprise commercialisant le saut à l’élastique en Nouvelle-Zélande. Et depuis cette activité est devenu l’un des sports les plus appréciés par les résidents ainsi que les touristes.

Cette activité en Nouvelle-Zélande consiste généralement à être attaché par les pieds ou pas les hanches à un élastique et de sauter dans le vide. L’objectif est de créer une sensation plus intense et de simuler l’expérience d’une chute libre depuis une hauteur considérable. Ce sport s’est beaucoup développé depuis sa création. Par ailleurs, il existe désormais plusieurs variétés de sauts à l’élastique à couper le souffle. Dans ce pays, il est possible de sauter depuis les falaises, les ponts, les infrastructures spécialement conçues pour le saut à l’élastique. C’est aussi un moyen d’admirer le paysage en ajoutant un peu d’adrénaline avec des chutes de 49 à 134 mètres de hauteur.

Est-ce que le saut élastique présente des risques ?

Lorsqu’on voit les moniteurs se promener sans crainte au bord de la chute, on pense que le saut à l’élastique ne présente aucun risque. Par contre, ses professionnels en saut à l’élastique en Nouvelle-Zélande ont plusieurs années d’expérience et de saut à leur actif.

Cette activité en Nouvelle-Zélande est un sport extrême. Vous aurez peut-être tendance à vous poser la question : «  et si l’élastique lâchait ? ». Oui, si l’un des élastiques lâche, les conséquences seront lourdes. Par contre, ces matériaux sont conçus pour être robuste afin de garantir la sécurité des individus qui pratiquent le saut à l’élastique en Nouvelle-Zélande. L’élastique utilisé dans cette pratique se compose de plusieurs types d’élastiques combinés dans une gaine. De plus, les professionnels se chargent de les changer lorsque celui-ci atteint les 150 sauts.

En effet, ce sport insolite ne présente aucun danger. Les professionnels dans sport en Nouvelle-Zélande procèdent à des calculs précis que ce soit au niveau de la distance ou de la longueur de l’élastique. L’objectif est d’éviter tous les risques possibles et d’offrir une sécurité maximale pour les pratiquants.

Où faire du saut à l’élastique en Nouvelle-Zélande ?

Êtes-vous tenté par ce sport en Nouvelle-Zélande ? Voici les sites de saut les plus importants du pays. Pour vivre une nouvelle aventure et sensation, il existe dans tout le pays plusieurs points de saut avec diverses variétés. Si vous êtes amoureux d’adrénaline, il faut se rendre à Auckland pour apprécier un saut sur le pont Harbour-Bridge. C’est une occasion d’observer le paysage accompagné d’une bonne dose de sensation forte.

Par contre, si vous voulez encore plus de sensations fortes, il y a The Nevis. Situé à Queenstown, il est réputé comme le plus haut saut à l’élastique en Nouvelle-Zélande. La chute est de 134 m et peut durer jusqu’à 9 secondes en l’air.

Comment se préparer et réussir les concours de la fonction publique ?
Réaliser un déménagement à l’étranger