Quels sont les avantages de l’autopartage ?

autopartage

L’objectif de l’autopartage est de fournir à des clients avec des statuts différents des véhicules en libre-service. Ce type de prestation est assuré par un organisme privé ou public et s’adresse principalement aux individus qui n’ont pas de voiture ou souhaitant réaliser des économies. Mais qu’est-ce que l’autopartage ?

Autopartage : comment ça marche ?

Un service d’autopartage propose des véhicules en libre-service en location. Les prestataires ciblent principalement les sociétés, les particuliers, les coopératives et même les municipalités. Ces derniers peuvent accéder à une gamme de véhicules pouvant satisfaire même les besoins les plus spécifiques.

Le fonctionnement est très simple : lorsqu’une voiture est disponible à la location, l’utilisateur peut le récupérer directement sur sa place de stationnement. Ce mode de transport connait d’ailleurs un succès florissant dans de nombreuses villes en France. Selon le budget et les besoins du client, il peut opter pour un abonnement mensuel ou annuel. En tout cas, la durée de la location est très flexible.

L’accès à l’autopartage est normalement réservé aux abonnés et l’utilisation d’une application mobile s’avère nécessaire pour profiter de ce service. Néanmoins, la réservation peut se faire par téléphone ou directement sur le site du prestataire. Dans tous les cas, c’est le prestataire qui définit les règles de partage.

Il existe actuellement plusieurs formes d’autopartage. L’autopartage en boucle est le plus courant. Le principe consiste à mettre à la disposition des utilisateurs des véhicules dans une ou plusieurs stations. Après avoir réservé un modèle de son choix, le client peut récupérer la voiture via une borne ou une carte à puce. La restitution peut cependant se faire sur une autre place autopartage.

Il y a également l’autopartage entre particuliers qui est réalisé à travers une remise de clé avec ou sans intermédiaire. Pour louer une voiture, il faut s’inscrire sur une plateforme dédiée et respecter les conditions générales. La réservation doit se faire au moins 24 heures à l’avance.

L’autopartage en free floating ou sans station quant à lui offre une plus grande flexibilité, car le véhicule peut être récupéré et retourné à différents emplacements. Il faut néanmoins respecter le périmètre prédéfini. L’autopartage en libre-service intégral permet d’accéder librement aux véhicules et de circuler sans contraintes. Toutefois, les déplacements sont gérés via une application mobile. Pour davantage d’informations sur le sujet, rendez-vous sur fr.getaround.com.

Pourquoi opter pour l’autopartage ?

L’autopartage est très prisé dans les grandes agglomérations. Cette formule séduit particulièrement les salariés qui ne peuvent ou ne souhaitent pas se déplacer en transport en commun. Elle présente d’ailleurs de nombreux avantages. A priori, c’est une solution plus respectueuse de l’environnement, car elle permet de réduire le nombre de voitures en circulation et par conséquent l’empreinte carbone. De plus, la plupart des voitures utilisées sont des modèles très économiques (hybrides ou électriques), ce qui permet de réduire les dépenses.

Par ailleurs, les utilisateurs espèrent réaliser des économies non négligeables en optant pour l’autopartage. Normalement, le coût revient moins cher par rapport à l’utilisation d’une voiture individuelle. En fait, le client n’aura pas à se soucier de l’assurance, l’amortissement ou les frais de parking. Il s’agit alors d’un excellent moyen pour réduire les charges. La location peut d’ailleurs convenir aux personnes dont le réseau de transports en commun ne leur convient pas.

En outre, l’offre est très flexible puisqu’il est possible de choisir la durée et le nombre de kilomètres à parcourir selon ses besoins ainsi que le lieu de retrait et de restitution. De même, les modèles mis en location sont très variés afin de satisfaire toutes les envies : citadine, berline, utilitaire… Mais, quel que soit l’engin, avec la concurrence qui est devenue très rude, le prix est accessible au grand public. En comparant les tarifs, vous pouvez dénicher facilement le meilleur rapport qualité-prix. Cependant, sachez que la disponibilité n’est pas la même.

Autopartage : comment faire le bon choix ?

L’autopartage est la meilleure solution dans le cadre d’un usage fréquent. Pour profiter des meilleures offres, il est fortement recommandé de faire une comparaison. A priori, vérifiez la localisation. Il est plus avantageux de choisir un opérateur ayant une station d’autopartage proche de votre quartier. Ainsi, vous n’aurez pas à parcourir des kilomètres pour récupérer la voiture.

Une fois que vous aurez une liste de tous les opérateurs à proximité de chez vous, renseignez-vous sur les prestations proposées. Puis, revoyez à la loupe tous les détails pour ne pas vous tromper. Vous pouvez par exemple vous informer sur l’assurance, le montant de la franchise, les conditions d’utilisation, l’étendue du réseau… En tout cas, tous les professionnels ne se valent pas.

Une location ponctuelle est plus onéreuse. Pour bénéficier d’un prix préférentiel, optez plutôt pour un contrat sur le long terme. Vous pourrez ainsi réaliser de belles économies. Enfin, faites le point sur les modalités d’inscription. Pour certains organismes, il faut s’abonner ou prévoir un engagement minimum. Pour d’autres, l’accès est plus simple.

Flotte automobile : l’autopartage est-il rentable ?

L’autopartage est une option plutôt rentable pour les professionnels. En effet, les entreprises n’ont plus besoin de mobiliser un investissement assez conséquent pour l’acquisition de moyens de transport. Il suffit de louer un modèle en accord avec les besoins spécifiques de chacun des utilisateurs pour maîtriser les dépenses. Cela permet de réaliser des économies importantes sur le long terme.

Les trajets à effectuer sont également optimisés et la gestion du parc automobile est simplifiée. Il s’agit d’ailleurs d’un système facile d’utilisation qui permet en même temps de gagner du temps et d’adapter les formules en fonction des nouveaux besoins en mobilité des utilisateurs.

Il faut cependant réaliser une étude plus approfondie pour identifier les salariés qui peuvent conserver leur véhicule de fonction. La cartographie peut donc être d’une grande utilité aux dirigeants afin de faciliter la prise de décision. Pour finir, il est essentiel d’estimer les économies réalisées et les dépenses à envisager pour mettre en place un tel système au sein de la société pour faire le bon choix.

Bon à savoir : Il ne faut pas confondre covoiturage et autopartage. Le covoiturage consiste à partager un véhicule avec un ou plusieurs passagers suivant le même trajet. Il peut s’agir d’un déplacement ponctuel ou régulier.

Comment signer un document pdf électroniquement ?
Conseils pour réussir votre campagne d’influence marketing