Quelles sont les particularités d’une cartographie des risques de corruption ?

cartographie des risques de corruption

Identifier les risques est essentiel si vous souhaitez être conforme à la réglementation qui entoure la lutte anti-corruption. Pour ce faire, vous devez obligatoirement passer par une phase d’élaboration de la cartographie qui recense les risques de corruption. Ce type de cartographie permet de mettre en place des stratégies qui visent à diminuer la probabilité de survenance de corruption.

Cartographie des risques : c’est quoi ?

Une cartographie des risques est un outil important du dispositif anticorruption. C’est un document qui doit être maintenu à jour et qui a pour objectif principal d’identifier les différents risques d’exposition d’une entreprise à la corruption. Certes, la mise en place d’un tel document dans un organisme est souvent facultative. Mais sachez qu’elle est fortement recommandée. Dans le cas des entreprises comptant plus d’un demi-millier de salariés, avec un chiffre d’affaires supérieur à cent millions d’euros, la cartographie est obligatoire telle qu’il est stipulé par la loi Sapin II. C’est un outil indispensable d’anticipation des risques. Ces derniers sont définis par des évènements potentiellement défavorables et peuvent avoir des répercussions négatives sur une entreprise cible. Tout d’abord, la cartographie est utilisée dans la démarche d’identification des risques. Puis, elle va permettre de faire une évaluation du niveau de survenance du risque. La cartographie permet aussi de mettre au pied une hiérarchie de tous les risques afin de pouvoir les classifier par ordre de priorité. Pour plus d’informations, vous pouvez établir un contact avec des experts dans ce domaine sur values-associates.fr. Ce genre de site est une vitrine virtuelle de société spécialisée, sur lequel vous pouvez voir d’innombrables détails se rapportant à ce sujet.

Les particularités d’une cartographie des risques

La cartographie des risques possède trois particularités principales. Primo, elle doit être précise et exhaustive. C’est un document qui doit couvrir la totalité des processus managériaux. Une cartographie des risques digne de ce nom doit également couvrir les processus opérationnels ainsi que les supports mis en place par une organisation dans leurs activités. C’est l’une des raisons principales. Il est important que l’ensemble des concernés participent à la mise en place d’une démarche de cartographie. Secundo, il est aussi important que ce document soit formalisé et accessible. Pour ce faire, il doit être sous forme écrite, synthétique et structurée. La cartographie doit être fondée sur des indications quantifiées. Tertio, c’est un document qui doit être évolutif. Inutile de rappeler que la cartographie des risques doit être mise à jour régulièrement. Par conséquent, il est plus que nécessaire de faire une réévaluation des risques de manière périodique. Il faut reconnaître que le monde entrepreneurial est soumis à un contexte dynamique et non statique. Il y a énormément de paramètres qui peuvent influencer la vie de l’entreprise. Pour y faire face, les dirigeants d’entreprises doivent constamment anticiper et établir des stratégies efficaces pour améliorer son taux de croissance. Il en va de même pour la cartographie des risques. Elle évolue suivant l’évolution de la vie de l’entreprise.

Comment savoir si une cartographie des risques est efficace ?

Sachez qu’il y a des procédures de mise en place de cartographie des risques recommandées par l’agence française anticorruption (AFA). Elles comportent six étapes que les entreprises spécialisées dans ce domaine appliquent à la lettre tout en tenant compte des particularités de l’entreprise cliente. Une fois ces 6 étapes de l’AFA exécutées, il est maintenant temps de vérifier l’efficacité de la cartographie. Pour ce faire, l’organisme peut choisir de faire des audits externes qui peuvent être réalisés par des professionnels comme « Values associates ». Il est également possible d’opter pour des audits internes. Ces derniers sont réalisés par les employés de l’entreprise. Ces personnes vont alors vérifier si la cartographie des risques mise en place répond aux attentes de l’audit. Le cas échéant, il est recommandé de vérifier s’il existe une stratégie d’action efficace pour améliorer le document.

Quels sont les avantages de l’autopartage ?
Comment signer un document pdf électroniquement ?