Quelle formation pour devenir correcteur ?

correcteur

Il est indispensable de suivre un apprentissage spécifique pour prétendre à un poste de relecteur/ correcteur. En effet, ce métier exige une parfaite maîtrise de la grammaire, de l’orthographe, de la typographie, de la ponctuation, etc. De plus, il ne suffit pas de savoir lire pour pouvoir corriger correctement, il est indispensable de bien apprendre à lire en analysant le texte pour ne rien manquer au niveau de la syntaxe, des phrases, des caractères, du paragraphe, du chapitre, de l’espace, du sens, etc. C’est le seul moyen de pouvoir détecter la moindre erreur et toutes les anomalies.
Si vous souhaitez savoir quelle formation suivre pour devenir correcteur, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

Une formation spécifique pour devenir correcteur !

Le métier de correcteur fait partie de l’industrie du livre et en France, à ce jour, il n’existe pas de diplôme de correcteur en tant que tel. Néanmoins, pour devenir correcteur, une formation spécifique est nécessaire. De plus, pour être un bon, voire un excellent correcteur, il est utile de continuer à se former et de ne jamais cesser de lire, d’apprendre, de faire des recherches, etc. Comme de nouvelles pratiques apparaissent et que la technologie continue d’évoluer, il est tout aussi important d’évoluer soi-même. Un bon correcteur est la garantie d’un texte de qualité, tant sur le fond que sur la forme. Pour devenir lecteur correcteur, après le baccalauréat, il est possible d’opter pour un BTS édition, un DU communication, un DU presse magazine et institutionnelle ou toute autre formation courte généraliste, donc BTS ou DU. Les titulaires d’un bac +2 peuvent s’inscrire en langues étrangères appliquées ou en LEA, puis poursuivre en master. Avec un Bac +4 ou 5, il faut plutôt choisir un master dans une faculté de lettres, de sciences humaines et sociales ou d’art. Pour plus d’informations, consultez ce site

Formation privée pour le métier de correcteur d’orthographe !

Il existe également des écoles spécialisées qui proposent des formations privées et qui requièrent un diplôme du secondaire. On trouve par exemple le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes à Paris, le Centre d’écriture et de communication, également dans la capitale, ou encore l’École des métiers de l’information de Paris. Certains de ces cours sont accessibles à distance, en cours du soir ou le week-end. Toute personne souhaitant devenir correcteur, quelle que soit la formation suivie, doit posséder certaines qualités et compétences. Fondamentalement, il faut avoir de bonnes aptitudes rédactionnelles et être à l’aise avec l’écriture. Il est également utile de bien maîtriser les outils informatiques, notamment le traitement de texte. Bien sûr, avant toute chose, pour devenir un bon relecteur ou pour devenir correcteur d’orthographe, il faut maîtriser parfaitement le français, connaître les tournures, les expressions, les singularités, les exceptions, etc. ainsi que les règles orthographiques et typographiques.

Quel est le rôle du correcteur d’orthographe ?

Le correcteur s’assure qu’il n’y a pas de fautes dans un ouvrage avant sa publication officielle. Sa concentration et sa connaissance du français lui permettent de détecter la moindre erreur. Le correcteur doit lire attentivement un texte et s’assurer que chaque phrase a un sens et que l’ensemble est cohérent, dans un langage harmonieux. Pour certains styles, il doit souvent faire des recherches approfondies pour les comprendre d’abord, puis pour s’assurer que le texte a du sens. C’est pour toutes ces raisons que pour devenir relecteur ou correcteur d’orthographe, il faut être très scrupuleux, avoir le sens du détail. C’est aussi la raison pour laquelle devenir lecteur correcteur exige un grand sens de la précision. Pour atteindre un niveau impeccable, un correcteur est également tenu d’avoir une très grande culture générale. En d’autres termes, il doit avoir des connaissances en littérature, histoire, art, politique, économie, etc.

Comment trouver un emploi de correcteur ?

La concurrence dans le domaine de la correction professionnelle est aujourd’hui féroce, alors pour augmenter vos chances de trouver un emploi, mieux vaut être plus que bon. Souvent, ce sont les éditeurs qui recrutent, s’ils le font, et ceux-ci embauchent de moins en moins. La solution est donc de déposer son CV dans les maisons d’édition, de faire sa promotion en ligne et d’utiliser le bouche à oreille. Il faut également étendre ses investigations à la presse, aux associations, aux entreprises, aux agences de communication, aux blogueurs, aux auteurs, etc. Mais les professionnels ne sont pas les seuls à rechercher des correcteurs de nos jours, de nombreux particuliers sont également à la recherche d’excellents correcteurs. Les tarifs ne sont pas très élevés, mais une fois que vous avez acquis une certaine réputation et légitimité, il est préférable de ne pas vendre votre travail. Il est assez difficile d’en vivre aujourd’hui, même si certaines personnes qui exercent ce métier depuis longtemps s’en sortent très bien. L’essentiel est de prospecter en permanence et d’être prêt à donner beaucoup et à accepter différents clients.

Les offres de stage et d’emploi de La Banque Postale
Trouver un travail pour étudiant à Paris