Publié le : 07 novembre 20226 mins de lecture

Le wing foil, également connu sous le nom de wing surf est un sport nautique qui gagne de plus en plus d’ampleur. En séduisant de plus en plus d’amateurs de par le monde, le wing foil fait partie des activités les plus prisées par les touristes durant les vacances. Mais pour réussir vos figures, vous devez vous munir de la planche de wing foil idéale. Alors, comment bien la sélectionner ?

Choisir la planche adaptée au programme souhaité

Pour vous assurer de miser sur la planche de wing foil parfaite, vous, devez avant tout déterminer quel type de programme vous voulez effectuer. En effet, il existe deux tendances en termes de wing foil. Ce sont le freeride et le freestyle.

En principe, le freeride est la catégorie de wing surf la plus répandue. C’est aussi la tendance la plus adapte aux débutants dans le domaine. Pour optimiser vos chances d’assurer en freeride, vous devez investir dans une planche de wing foil volumineuse.

A titre d’illustration, vous pouvez la sélectionner avec un volume compris entre 100 et 140 litres. De ce fait, vous pourrez aisément flotter, même à l’arrêt. Ce qui vous permettra également de bien assimiler vos séances d’initiation.

Vous pouvez équiper votre planche de wing foil d’inserts de footstraps pour vous adapter à ce sport durant vos débuts. Si vous avez déjà pratiqué le wingsurf, vous pouvez ne pas équiper votre planche de cet accessoire à double usage.

Après, il est aussi à rappeler que vous pouvez également utiliser votre planche gonflable si vous voulez pratiquer du SUP foil. Si vous avez un gabarit compris entre 60 et 75 litres, vous pouvez opter pour une planche de 75 à 115 litres. Une planche de 100 à 130 litres serait quant à lui convenable aux gabarits de 70 à 90 kg.

Sinon, si vous êtes un aguerri du wing foil, vous devez choisir une planche spécifique pour wigsurf qui a un volume compris entre 70 et 90 litres. En effet, avec une planche plus petite et plus légère, vous pourrez surfer de manière plus fluide, surtout lors du saut.

Sélectionner la planche en fonction de la plage d’utilisation

Vous devez également fixer le choix du wing foil que vous souhaitez utiliser suivant la plage que vous allez exploiter pour votre activité. En effet, si vous avez une plage de vent qui varie de 10 à 20 nœuds, vous devez miser sur une planche wing foil de 5 m. Et ce, pour un gabarit environnant les70 -85 kg.

Par contre, si vous avez un gabarit qui est inférieur à 70 kg, vous devez plutôt investir dans une planche de 4 m. Une planche de 6 m, quant à elle, serait plus adaptée à un gabarit supérieur à 85 kg. Dans tous les cas, il est à préciser qu’il est toujours plus judicieux d’augmenter la surface de l’aile du foil au lieu d’augmenter la taille de votre wing.

Définir le choix de son wing foil via son mat

Entre les foils en aluminium ou en carbone, vous avez le choix entre la durabilité et la légèreté suivant la qualité de construction et la marque que vous sélectionnez. Et du côté du mat ou « strap » dans son anglicisme, vous devez aussi orienter votre choix. Pour ce faire, vous devez définir votre niveau.

En effet, le strapless ou littéralement sans mat est la catégorie de foil la plus adaptée aux débutants. En pratique, le wing foil strapless est synonyme de liberté absolue. Comme la planche ne dispose pas de mat, le pont est dégagé. Ce qui fluidifie vos mouvements et facilite vos transitions.

Les débutants pourront alors trouver un meilleur dynamisme, un meilleur équilibre ou encore un pumping plus optimisé.

Et vous allez passer au niveau supérieur, vous pouvez opter pour les foils avec des foot straps. A partir du moment où vous maitrisez pratiquement votre planche, vous avez la possibilité de régler leurs positionnements pour vous assurer d’être toujours au bon endroit.

Les straps vont aussi vous permettre de sauter et de réaliser les figures qui vous inspirent en trouvant la bonne position.

Orienter son choix de wing foil suivant le fuselage

En termes de wing foiling, vous avez le choix entre un fuselage long et un fuselage court. Avec un fuselage long, vous obtiendrez plus de puissance et de stabilité. Dans ce sens, si vous êtes néophyte ou que vous n’êtes pas encore sûr de vos appuis, choisissez un fuselage long.

C’est aussi le cas si vous disposez d’un flotteur plutôt long qui est supérieur à 6 pieds ou que vous pesez relativement lourd.

Sinon, avec un fuselage court, sachez que l’aile avant sera plus rapprochée. Cela permettra d’obtenir plus de maniabilité. Une fois que vous aurez acquis de l’expérience pratique en wing foil tout en disposant de flotteurs légers, vous pouvez passer au fuselage court.

Vous pourrez en conséquence acquérir plus de dynamisme dans vos mouvements et par la suite plus de maniabilité dans vos mouvements.