L’apport du smart building pour la performance énergétique

Smart building

Si, auparavant, les enjeux du bâtiment étaient surtout liés à la solidité et l’aspect esthétique, l’apport des nouvelles technologies a considérablement révolutionné ce secteur, en matière de fonctionnement. Il en est ainsi du smart building, une démarche visant à accroître l’efficacité énergétique d’un bâtiment, grâce à des outils de suivi connectés. Voici donc l’essentiel à savoir sur ce tout nouveau concept, ainsi que ses principaux avantages.

Smart building : qu’est-ce que c’est ?

Littéralement traduit « bâtiment intelligent », il s’agit d’un procédé portant sur l’intégration d’une solution active permettant d’optimiser la performance énergétique d’un bâtiment, tout en améliorant la sécurité et le confort de vie des occupants. Différents capteurs connectés sont de ce fait utilisés pour collecter les données relatives à la consommation, et la gestion se fait de manière centralisée. Parmi les postes concernés, il y a, entre autres, l’éclairage, le chauffage, la ventilation, le dispositif de surveillance et les équipements électroménagers. Avec les possibilités offertes par l’automatisation, une simple interface numérique (application web) permet ainsi d’assurer un pilotage à distance de tous les appareils. Cette solution peut s’adapter à n’importe quelle structure (logement individuel, école, bâtiment industriel, etc.), même si le coût de l’investissement diffère, selon qu’il s’agisse d’une construction nouvelle ou d’une rénovation. Outre la fiabilité et l’aspect fonctionnel, le succès de ces immeubles d’un nouveau genre repose sur leur capacité à répondre aux exigences posées par la réglementation sur la consommation d’énergie.

Économie d’énergie et facilité de maintenance

Au-delà de l’optimisation de la performance énergétique, le smart building apporte également un lot d’innovations destinées à permettre aux usagers de faire des économies. C’est le cas du smart grid, un modèle de réseau de distribution d’électricité intelligent et connecté. Ce dispositif repose, en principe, sur une technologie assurant une liaison directe et en temps réel, entre les fournisseurs d’électricité et les consommateurs. Grâce à des compteurs placés à différents endroits stratégiques, il est, par exemple, possible de déterminer les pics de consommations, de façon à adapter les usages. D’ailleurs, ce réseau dispose d’un système d’alerte qui détecte automatiquement n’importe quelle activité anormale ou un dysfonctionnement susceptible d’entraîner une surconsommation. En plus de leur fonction régulatrice, ces outils de pointe peuvent également localiser les pannes, ce qui réduit considérablement les délais d’intervention des opérateurs chargés de la maintenance. À la fois réactive et flexible, cette solution innovante garantit donc la sécurité des installations, et apparaît comme un bon moyen de lutter contre le gaspillage.

Bâtiment intelligent et transition écologique

Conçu pour répondre à des normes environnementales de plus en plus contraignantes, le smart building est aujourd’hui considéré comme un vrai symbole de la transition énergétique. Ce procédé met en avant l’intégration et l’utilisation des sources d’énergies vertes (solaire, éolien, etc.), dotées d’une faible empreinte carbone. À côté de la domotique intelligente et de la gestion centralisée, de nombreux outils innovants ont également été développés (commandes à distance, actionneurs communicants, interrupteurs crépusculaires, etc.), afin de rendre ce genre de construction plus accessible. Il s’agit donc d’un moyen pour les professionnels de ce secteur, d’anticiper les futurs changements au niveau de la réglementation, tout en s’assurant d’un fonctionnement optimal. D’un autre côté, il faut aussi savoir que ce concept est étroitement lié à la promotion d’un mode de consommation écoresponsable, que ce soit sur le plan individuel, ou dans le milieu de la grande distribution. L’État a même renforcé ce dispositif par la mise en place d’un certain nombre de mesures incitatives, destinées à encourager les travaux énergétiques. Celles-ci se traduisent notamment par des primes, ou par la facilitation de l’accès au crédit immobilier. Pour en bénéficier, il est important de se renseigner sur les conditions d’éligibilité, et recourir à un professionnel certifié.

Les bonnes raisons de commencer l’équitation
Pourquoi un coach demande-t-il un entretien exploratoire ?