Infections urinaires : quel est leur impact sur la qualité de vie ?

Infections urinaires

L’infection urinaire ou encore cystite est une maladie qui attaque le système urinaire mais qui se présente sous plusieurs formes, en fonction de l’organe affecté, de l’âge ou du sexe de l’individu. Il existe de nombreuses mesures préventives qui permettent de l’éviter et une mesure curative si la maladie est déjà présente chez le patient.

Qu’est-ce qu’une infection urinaire ?

 

L’infection urinaire, connue également sous l’appellation de cystite, est une infection qui atteint partiellement ou entièrement le système urinaire, c’est-à-dire les reins, les uretères, la vessie et l’urètre. Voici comment fonctionne le système urinaire:

  • Les reins ont pour rôles de filtrer le sang et d’éliminer les déchets. Leur rôle est important dans la régulation de la pression sanguine et des liquides du corps.
  • La vessie, quant à elle, constitue le réservoir d’urine.
  • L’urètre assure le passage d’urine de la vessie vers l’extérieur.
  • Pour ce qui est des uretères, ce sont des petits canaux qui conduisent l’urine des reins à la vessie.

L’infection urinaire trouve son origine dans l’infection bactérienne. Généralement, les bactéries qui touchent le système urinaire viennent dans le corps humain. En effet, la bactérie appelée E. coli qui est présente dans l’urine remonte vers l’urètre, surtout chez les femmes. La rétention d’urine dans la vessie favorise la prolifération de la bactérie E .coli et, par conséquent, provoque des infections urinaires. Quoi qu’il en soit, le traitement de l’infection urinaire est à la portée de tous. Ainsi, un traitement sans ordonnance est possible pour la cystite chronique grâce à l’accessibilité des médicaments naturels ou pharmaceutiques. Vous pouvez vous en procurer avec ou sans avis médical.

Pour mieux vous informer sur la prévention et le traitement des cystites et autres infections urinaires, consultez le site femannose.com.

Les symptômes de l’infection urinaire

 

Voici comment se manifeste l’infection urinaire. Les symptômes les plus courants sont les suivants. Le patient sent des douleurs ou des brulures pendant la miction, un besoin en permanence d’uriner ainsi qu’une présence de traces de sang dans l’urine. L’urine est en faible quantité, avec une forte odeur et sa couleur est foncée.

Il existe quatre (04) types d’infections urinaires.

  • Il y a premièrement la cystite aigüe causée la plupart du temps par la bactérie E. coli. Ce type d’infection urinaire touche souvent les femmes (principalement). La cystite aigüe se caractérise par l’inflammation de la vessie provoquée par la prolifération des bactéries.
  • Deuxièmement, il y a la pyélonéphrite appelée infection urinaire haute qui se caractérise par l’infection des reins.
  • Troisièmement, il y a l’urétrite aigüe qui est une infection de l’urètre qui affecte souvent les jeunes hommes. Elle est toujours accompagnée d’une infection sexuellement transmissible. Quoi qu’il en soit, les femmes peuvent également être affectées par ce type d’infection urinaire.
  • Quatrièmement, il y a la prostatite aigüe qui est une infection de la prostate. Ce genre d’infection urinaire concerne, de ce fait, uniquement les hommes.

La prévention de l’infection urinaire

 

Pour prévenir la cystite chronique, il est indispensable d’en savoir les causes. La première mesure de prévention porte sur une bonne condition d’hygiène. Il faut garder propre et saine la partie génitale et éliminer les bactéries en vous séchant de manière correcte. Lorsque vous urinez, videz de manière complète votre vessie. Abstenez-vous de vous laver la partie génitale avec des savons agressifs. Tâchez de bien sécher la peau après chaque toilette et ne portez pas de sous-vêtements mal séchés, étant donné que l’humidité favorise la prolifération des bactéries. Quand vous sentez le besoin d’uriner, ne le retenez pas longtemps. Allez tout de suite aux toilettes.

Particulièrement pour les femmes, après les rapports sexuels, pensez à aller aux toilettes. N’oubliez pas de vous essuyer d’avant en arrière en vue de stopper la migration des bactéries des selles vers la voie urinaire.

En outre, il est aussi conseillé de ne pas mettre des habillements trop serrés. Retenez toujours que le traitement sans ordonnances d’infection urinaire est possible, étant donné qu’il existe des médicaments accessibles sans l’avis de votre médecin.

Le traitement de l’infection urinaire

 

La première chose à faire pour le traitement de l’infection urinaire est de consulter le médecin en vue de recevoir un soin adéquat, bien que le traitement sans ordonnances soit possible pour cette maladie ou encore l’automédication. Pour cette dernière, il existe des produits naturels qui peuvent soigner la cystite chronique. C’est le cas des boissons diurétiques comme les tisanes productives d’urine. Elles éliminent les bactéries présentes dans la vessie. Il existe aussi des plantes anti-infectieuses. Si vous optez pour celles-ci, vous avez le choix entre les échinacées ainsi que le jus de canneberge.

Ensuite, il faudra procéder au soin de la constipation parce que celle-ci provoque souvent une infection urinaire. De ce fait, il faut consommer plus de fibres et s’abstenir des nourritures constipantes. Certains médecins proposent aussi la prise de médicament infection urinaire disponible dans les pharmacies que les patients peuvent s’en procurer sans ordonnance. Toutefois, il faut noter les avis de médecin sont indispensables en cas d’allergie et d’une grande infection des reins. Enfin, si vous faites une automédication et que votre état de santé ne s’améliore pas, il vous est fortement recommandé de voir votre médecin.

10 remèdes naturels pour bien se laver les mains
Défiscalisation : faut-il payer des impôts sur les plus-value