Comment choisir entre une comptabilité d’engagement ou de trésorerie ?

La comptabilité est l’ensemble des opérations financières de la société. Elle existe en deux types distincts : la comptabilité d’engagement et la comptabilité de trésorerie. Ces deux méthodes sont toutes efficaces l’une que l’autre. Elles présentent leurs propres avantages et désavantages. Mais laquelle des deux choisir ?

Qu’est-ce que la comptabilité ?

Pour mieux comprendre les deux types de comptabilités, il faut commencer par savoir ce que c’est. La comptabilité est une manière pour gérer toutes les transactions financières de la société. Il ne s’agit pas seulement de gestions de paiements et de stocks, car elle englobe toutes les opérations de la firme. De l’achat des matières premières à la transformation jusqu’à la vente des produits. La comptabilité prend aussi en charge la gestion des capitaux apportés par les actionnaires de l’entreprise. Ils sont considérés comme les passifs de la société ou les sources de financements. Mais les fournisseurs font aussi partie des passifs de la société. La comptabilité de trésorerie et d’engagement sont des types de gestions de finances. Elles sont assurées par un comptable ou un expert-comptable. Ce dernier tient le journal de la société et met à jour toutes les ressources. Il calcule aussi les recettes de l’entreprise en fonction du coût de revient pour savoir si celle-ci fait bénéfice ou perte. Chaque opération est prise en compte au centime près pour ne pas erroné les calculs. Un bilan est fait à chaque fin d’année d’exercice par le comptable. Cela permet de savoir la situation actuelle de la société. Pour en savoir plus sur la comptabilité, allez sur : bilan-comptable.fr.

Qu’est-ce que la comptabilité de trésorerie ?

La comptabilité de trésorerie est une méthode qui enregistre les flux financiers. Qu’il s’agisse d’un encaissement ou d’un décaissement. Effectivement, la société fait des dépenses lors d’une année d’exercice. Il peut s’agir d’un achat de matériel ou d’immobilier. Mais la comptabilité de trésorerie n’enregistre pas les autres opérations qui ne sont pas financières. C’est-à-dire que tous autres mouvements ou changement d’autres natures ne sont pas enregistrés dans le journal de la firme. Les dettes et les créances font aussi parmi des opérations non enregistrées. Même si elles sont de nature financière, elles ne sont pas introduites dans le journal jusqu’à la fin de l’année d’exercice. Cette méthode peut être employée par les sociétés de types : BNC et toutes autres petites entreprises. Le code de commerce limite la taille de la société et ceux qui peuvent l’utiliser. Mais dans la plupart des cas, il est nécessaire d’appeler un expert-comptable. Celui-ci loue son savoir-faire pour connaitre les revenus de la société. Il peut aussi apporter des solutions sur la tenue de compte surtout sur l’enregistrement des transactions. La nature de la transaction peut être en espèce, en chèque ou en virement bancaire. En plus, son service est nécessaire pour se souvenir des créances non enregistrées en fin d’année.

Qu’est-ce que la comptabilité d’engagement ?

Contrairement à la comptabilité de trésorerie, la comptabilité d’engagement enregistre toutes les opérations de la société. Peu importe la nature, elles figurent toutes dans le journal de l’entreprise. À cet effet, deux opérations sont enregistrées dans le journal pour une seule facture. L’une est considérée comme actif et l’autre comme passif. C’est-à-dire que la transaction doit entrer et ressortir pour que les calculs ne soient pas faussés. La comptabilité d’engagement est plus précise et ce sont les grandes entreprises comme les BIC qui l’utilisent. Le service d’un expert-comptable est plus que nécessaire, car la tenue de compte peut s’avérer être ardue. Mais nul besoin de s’inquiéter, car celui-ci connait toutes les méthodes de comptabilisation. Ses nombreuses expériences lui permettent de bien gérer les comptes sans se tromper. En plus, il calcule le stock restant de la société pour chaque matériel. Les dettes et les créances sont enregistrées en suivant un ordre chronologique précis. Les opérations sont toutes enregistrées au jour le jour sans attendre la fin de l’année d’exercice. Mais le but de la comptabilité reste le même. Elle permet de connaitre si la société prospère ou fait faillite.

Comment choisir entre la comptabilité d’engagement et de trésorerie ?

Peu importe la méthode que vous choisissez, le résultat reste le même. La comptabilité de trésorerie est certes simplifiée, mais le résultat des comptes ressemble à celui de la comptabilité d’engagement. Mais attention aux oublis surtout les dettes, car cela peut engendrer des conséquences terribles. Tous les calculs seront erronés et le travail sera à refaire. Il faut assurer une bonne organisation et prendre son temps lors de l’enregistrement. La comptabilité d’engagement est très détaillée. Toutes les opérations sont organisées en suivant un ordre chronologique. Mais les opérations se répètent toutes en deux fois surtout pour les factures et les devis. Cela prend du temps au comptable et le coût d’une expertise peut s’avérer être élevé. De plus, en cas d’oubli d’enregistrement de l’assistant ou de la secrétaire, les calculs seront aussi erronés.

Les bonnes raisons de commencer l’équitation
Pourquoi un coach demande-t-il un entretien exploratoire ?