Publié le : 19 août 20226 mins de lecture

Le chocolat est une denrée très connue à travers le monde. Son succès phénoménal est dû à son goût délicieux et à sa valeur nutritive. De surcroit, l’arôme dont il émane met l’eau dans la bouche. Un atout, le chocolat peut être employé dans diverses recettes qui font plaisir aux nombreux palais. Le chocolat noir, le chocolat au lait, le chocolat blanc valrhona, le chocolat blanc de couverture et enfin le chocolat de couverture ivoire sont tous là pour combler votre satisfaction.

Du cacao au chocolat

En dégustant le chocolat blanc valrhona, vous vous demandez peut être son origine ? En broyant les fèves de cacaoyer, on obtient une pâte de cacao, et en la mélangeant avec du beurre de cacao, le fameux chocolat est né. Le cacao se trouve dans divers pays comme la Côte d’Ivoire, le Ghana et l’Indonésie, etc. Il y a 3 grandes variétés de cacaoyers : la forastero, le criollo et le trinitario. La forastero se cultive notamment en Afrique, en Équateur, et au Brésil. Son goût amer aux notes acide chatouille la langue. Quant au criollo, il a un goût un peu spécial : doux, fin et un peu amer. Il se trouve aux Caraībes, en Amérique latine et surtout en Équateur. Enfin, le trinitario est un croisement de forastero et de criollo. Il est cultivé partout dans le monde. Vous pouvez visiter ce site valrhona-selection.fr pour avoir plus d’informations.

Dans le même thème : Quel goût a le chocolat Dulcey ?

Le chocolat blanc

En 1930, le chocolat blanc a vu le jour en Europe, et aujourd’hui il est toujours là pour raffoler les enfants et saliver de gourmandise les adultes. Le chocolat blanc valrhona, par exemple, est un mélange de beurre de cacao, de poudre de lait et de sucre et de temps à autre, des arômes tels que la vanille. Il est blanc parce qu’il ne contient pas de pâte de cacao. L’existence de matière grasse naturelle dans le beurre de cacao, en fait un type de chocolat unique en son genre. Ayant un léger goût de cacao, ce chocolat capte tous les arômes qui sont à sa portée. Autre avantage, il s’allie vite avec beaucoup d’ingrédients, par conséquent, cela le fait un élément parfait et délicat pour les desserts et les pâtisseries. Les descripteurs pour le chocolat blanc sont : sucrés, crémeux, miel, vanille, biscuité, etc. En y pensant seulement, vous en salivez ! Et enfin, il est à noter que le chocolat blanc est riche en calcium, un élément important pour la formation des dents et des os. Son apport en phosphore est très utile, car il fournit l’énergie dont on a besoin toute la journée.

À parcourir aussi : Offrir du chocolat à Noël : 4 conseils pour choisir du chocolat de haute qualité

Le chocolat de couverture

Le chocolat de couverture est une autre variante de chocolat, à ne pas confondre avec le chocolat classique qu’on vend en grande surface. La différence entre ces deux types de chocolats consiste au teneur en beurre de cacao de chacun. Un cacao est dit classique s’il contient entre 26 et 31 % de beurre de cacao. Par contre, le chocolat de couverture contient plus de 31 % de beurre de cacao, indéniablement un fort teneur en matière grasse. Cela assure la fluidité du chocolat. Au début, il est réalisé pour enrober ou en d’autres termes à couvrir des bonbons d’où son nom : le chocolat de couverture. C’est le seul genre de chocolat qui facilite le recouvrement d’une mince couche de chocolat des bonbons. Il convient bien avec la confiserie. Avec le temps, la fluidité de ce chocolat le permet à d’autres usages : décor, moulage, glace, tablette, sauce, etc. De surcroit, il devient un ingrédient par excellent pour des recettes. D’autre avantage, le chocolat de couverture fond aisément dans peu de temps. Il renferme moins de sucre par rapport au chocolat classique et quant aux arômes, elles diffèrent en fonction du pays originaire du cacao. La note aromatique du produit sublime une recette. Pas étonnant, si ce type de chocolat, le chocolat blanc de couverture, par exemple, est employé largement par des pâtissiers professionnels et particuliers connaisseurs, car il se travaille avec facilité.

Des précautions à prendre

Le chocolat de couverture est vendu sous forme de pistole ou fève. On le vend par paquets ou sacs d’1K, 3K ou 5 K. Le chocolat blanc de couverture se présente en sac de 1 ou 3 kg. Sa petite taille favorise la fonte du chocolat pendant le tempérage. En effet, après avoir acheté votre chocolat de couverture, il faut le tempérer c’est-à-dire vous devrez le faire fondre à la température adéquate, puis le refroidir et le chauffer une fois de plus. L’obtention d’un chocolat résistant et brillant exige un bon tempérage. Conservez dans un lieu sec et frais votre chocolat. L’humidité est à éviter ainsi que l’écartement fort des températures. Enfermez bien votre chocolat pour éviter un désagrément. Sur internet, des sites proposent de variétés de chocolats valrhona, aux particuliers : chocolat blanc valrhona, chocolat blanc de couverture et chocolat de couverture ivoire. Ce dernier est un chocolat blanc moins sucré qui émane des arômes de lait chaud haussés d’une légère note de vanille, très apprécié en chocolaterie, en pâtisserie et en glacerie. Sans aucun doute, ces types de chocolats vous promettent une vie en rose.