Demander une étude de projet d’investissement immobilier directement en ligne

immobilier

L’immobilier est un secteur porteur, la raison pour laquelle la plupart des Français préfèrent investir dans l’immobilier. Le rendement s’étale sur le long terme, et le régime fiscal est avantageux. Un projet commence par une étude faisabilité technique et financière, ce qui permet d’évaluer sa performance.

Faire une étude de projet immobilier pour identifier le type d’investissement à réaliser

L’investissement immobilier est multi facette. L’immobilier de jouissance regroupe l’achat d’une résidence secondaire ou principale, alors que l’immobilier locatif classique concerne la location meublée non professionnelle ou LMNP, et la location bail nu. L’immobilier pierre-papier quant à lui, consiste à déléguer la gestion locative à un prestataire immobilier.  Le SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier gère l’immobilier et reverse le loyer. L’investisseur devient ainsi propriétaire associé.  Dans le crowdfunding immobilier, l’investisseur prête à des promoteurs et perçois des intérêts, et peut devenir actionnaire d’une SIIC ou société civile de placement immobilier  de sociétés. En aval, le propriétaire gagne des dividendes. En somme, l’investissement en pierre-papier permet à l’investisseur de gagner du temps. Le rendement est aussi intéressant, car la gestion locative est entre de bonnes mains. Pour identifier l’investissement immobilier plus rentable, vous pouvez demander une étude de projet d’investissement immobilier en ligne  sur www.gotoinvest.com.

Étude de projet immobilier en ligne : une estimation de rentabilité

Cette opération mesure l’efficacité d’un investissement. Le ratio de rentabilité est le rapport entre le revenu locatif, et le prix d’acquisition de l’immeuble.  La rentabilité brute est un indicateur permettant de comparer le résultat financier d’un projet, tandis que la rentabilité nette de charges représente les montants réels perçus. Cet indicateur est déduit des frais de gestion et des charges non récupérables. La simulation du projet d’investissement évalue les résultats prévisionnels du projet, et permet de comparer les solutions existantes. Par la suite, l’investisseur peut choisir le mode d’investissement approprié à ses objectifs.  La performance d’un projet immobilier dépend de plusieurs facteurs. Par exemple, l’emplacement de l’immeuble affecte la performance. Dans les quartiers résidentiels, le coût du loyer est plus élevé, mais le rendement tend à diminuer. En outre, ce dernier varie aussi en fonction du type et de la surface du logement.

Les grands appartements et les maisons sont parfois occupés par des familles. Pour ces types de logement, le locataire est stable, mais, la rentabilité au mètre carrée est moindre. Lorsque le locataire supporte les frais d’entretien, le revenu locatif s’accroît. Les petits studios et les T1 rapportent une meilleure performance au mètre carré. Cependant, les locataires changent régulièrement, et la remise en état et la vacance locative sont répétitives. La volatilité des locataires est compensée par le rendement. Pour le maintenir, l’investisseur aura intérêt à trouver un compromis. En matière d’investissement locatif, un logement de deux à trois pièces octroie un meilleur rapport risque et rendement. Il faut aussi savoir que la mise en place d’un projet nécessite un financement, par exemple par un crédit immobilier. Ainsi, le taux et la durée de remboursement distinguent un bon crédit immobilier. Pour trouver une meilleure offre d’emprunt immobilier, le recours à un courtier en crédit est un bon moyen.

Simuler l’économie d’impôt avec une étude de projet immobilier

L’investissement direct bénéficie de plusieurs avantages fiscaux. Ainsi, le dispositif Pinel octroie une imposition plus douce aux immobiliers acquis à neuf. Il y a aussi le dispositif Denormandie, qui allège la fiscalité des immobiliers anciens. La territorialité de l’aide fiscale est élargie vers les communes qualifiées comme Coeur de ville. De son côté, le dispositif Girardin s’applique aux investisseurs français, personnes morales assujettis à l’impôt sur les sociétés. L’investisseur métropolitain ne bénéficie d’une réduction fiscale, que s’il réalise un investissement solidaire et éthique en outremer. Cet autre type d’investissement immobilier est alors fiscalement bénéfique. Pour la résidence acquise sur 12 ans, la réduction fiscale peut atteindre 21 % de la valeur du logement. L’investisseur peut aussi optimiser la fiscalité d’un investissement en SPCI. Pour ce faire, il convient de loger les parts des SPCI, auprès d’une police d’assurance vie. La location meublée est dépourvu d’impôt sur le résultat, et le statut de LMNP ouvre la voie à un abattement forfaitaire. La simulation de défiscalisation permet d’estimer l’économie d’impôt gagné par l’investisseur, et Gotoinvest propose une simulation de défiscalisation en ligne.

Gestion de patrimoine à Nantes : faire appel à un gestionnaire expérimenté
Comment bien choisir son contrat d’assurance vie ?