C’est quoi la crise des subprimes ?

Apparus dans les années 2000 aux Etats-Unis, les subrprimes sont des prêts immobiliers bancaires souscrits auprès des clients dits à risque, c’est-à-dire des ménages américains avec un faible revenu. L’idée globale était d’étendre l’accès à la propriété foncière aux foyers modestes. A cette époque, le secteur immobilier connait un essor fulgurant et le pic de l’indice des prix est atteint en 2005. Les subrprimes ont permis de créer une bulle immobilière qui explosa en 2006, entraînant une crise financière impactant l’économie mondiale à partir de 2007.

Comment les crédits subprimes se sont développé aux États-Unis ?

Soutenu par l’état américain qui veut accroître le taux d’accès des ménages les plus modestes à la propriété, la stratégie de prix des organismes de crédit est d’accorder un taux d’intérêt largement inférieur au prix du marché pendant les deux premières années du prêt. Mais ce taux initialement très bas augmente systématiquement au bout de deux ans, pour atteindre un niveau supérieur à celui du marché. Cette augmentation brutale met alors à mal la capacité de remboursement du débiteur à faible revenu. En réalité, le système reposait entièrement sur de la spéculation, à savoir une augmentation continue des prix de l’immobilier, qui couvrirait les débiteurs endettés par la revente de leur bien immobilier, avant l’augmentation des mensualités. Cependant, la décroissance du marché immobilier parallèlement à un accroissement des taux d’intérêts a causé l’effondrement du système.

Comment les banques américaines ont été impactées ?

La banque centrale américaine décide entre 2005 et 2006 d’augmenter ses taux directeurs, les ménages subprimes se retrouvent alors sur la paille et ne peuvent plus rembourser leurs prêts. Le marché se retrouve ainsi inondé de créances aux recouvrements incertains, mettant à leur tour les établissements financiers dans l’embarras car les échanges de liquidité tendent à geler. Une à une, les grandes banques se retrouvent au bord de la faillite, sauvées in extremis à chaque fois par la FED qui y injecte de la liquidité avant d’être rachetées par d’autres banques. La faillite de Lehman Brothers en septembre 2008, une des banques emblématiques de cette époque, entrainera dans son sillage l’ensemble des marchés financiers mondiaux.

Comment la crise des subprimes est devenue mondiale ?

La crise financière liée aux crédits subprimes n’a pas gangrené que l’économie américaine, elle est devenue virale et s’est propagée à l’échelle mondiale. Cette propagation s’explique en grande partie par la globalisation financière, et en particulier des mécanismes bancaires. En effet, beaucoup de banques à travers le monde ont amassé beaucoup de crédits subprimes avant que leur valeur ne devienne nulle. Les gouvernements de plusieurs pays ont été obligé de voler au secours de leurs banques en mettant en place des plans de sauvetage comme la nationalisation, ou l’injection massive de liquidité. L’économie réelle est impactée par la suite car les échanges interbancaires sont gelés, les entreprises et les ménages ont de plus en plus du mal à obtenir de crédit suite à cette crise.

Qu’est-ce que le bitcoin et comment ça marche ?
Le « crowdfunding » : avantages et inconvénients