Lentilles de contact rigides : comment bien les nettoyer ?

Lentilles de contact rigides

Aujourd’hui, porter ou enlever une lentille de contact rigide relève du jeu d’enfant. La grande majorité des patients ont pris la main sur cet outil médical ô combien pratique pour corriger les troubles de la vision. Toutefois, certaines précautions élémentaires peuvent passer à l’as, par habitude ou manque de temps. Ce qui peut entrainer un risque d’infection ou de complication non négligeables. Aussi est-il primordial de rappeler l’intérêt et la méthode appropriée pour bien nettoyer ses lentilles rigides. Suivez le guide.


Qu’est-ce qu’une lentille de contact rigide ?

Ces lentilles perméables au gaz (RGP) sont des équipements ophtalmologiques permettant de corriger des pathologies visuelles comme la myopie ou le kératocône. Plus petites que la cornée, elles se placent en son centre tout en laissant circuler l’oxygène. Durables et efficaces, elles nécessitent soin et attention, notamment à cause de leur fragilité. Tout comme pour la prothèse oculaire, le nettoyage d’une lentille rigide suit ainsi des étapes prédéfinies justifiant l’usage de produits spécifiques.

Pourquoi faut-il nettoyer ses lentilles rigides ?

Outre leur fragilité, les lentilles rigides sont particulièrement enclines aux poussières et aux débris. Ajoutez à cela une manipulation avec des mains souillées ou un étui mal entretenu, et vous exposez vos yeux à des bactéries potentiellement nocives. Le risque ? Une infection oculaire, d’origine microbienne ou non, une irritation… Les choses peuvent potentiellement s’envenimer si le facteur « hygiène » n’est pas pris au sérieux. À proscrire également, l’eau du robinet qui peut contenir des organismes infectieux. Pour tous ces motifs, il est indispensable de respecter quelques consignes qui entreront naturellement dans votre routine journalière. Si simple que vous n’y penserez même plus !

Comment nettoyer les lentilles rigides ?

Le soir, après avoir porté vos lentilles rigides toute la journée, vous devez procéder à un nettoyage appliqué ainsi qu’une désinfection minutieuse pour les raisons que nous avons susmentionnées. L’eau courante étant strictement contre-indiquée, vous allez avoir besoin d’une solution spécialement conçue pour des lentilles rigides ; un produit destiné aux lentilles souples ne conviendra pas. Votre ophtalmologue sera le plus à même de vous conseiller selon la quantité de vos larmes, vos besoins ou leur fréquence d’utilisation. Il se peut que vous ayez opté pour une solution multitâches, capable d’occuper toutes les fonctions (nettoyer, décontaminer…). À l’inverse, vous pouvez tout aussi bien avoir plusieurs flacons ayant chacun un rôle qui lui est propre. Quoi qu’il en soit, la démarche est simplissime. Lavez et séchez-vous bien les mains, puis remplissez les deux compartiments de l’étui à lentilles avec le liquide de conditionnement (étui que vous aviez intégralement vidé le matin même).

Deux étapes clés vont alors ponctuer votre routine quotidienne :

  • Le massage de la lentille rigide : posez la lentille rigide dans la paume de votre main (elle prend spontanément une forme de bol). Ajoutez-y quelques gouttes de solution nettoyante ou multifonction. Procédez alors au massage des deux faces, doucement, mais fermement, avec l’auriculaire de l’autre main qui vient donc masser la paume opposée. Insistez pendant une bonne vingtaine de secondes.
  • Le rinçage de la lentille : rincez ensuite à l’aide d’une solution saline (si le liquide de l’étape précédente est nettoyant, mais pas multifonction). N’hésitez pas à masser à nouveau la lentille, cette fois entre le pouce et l’index, s’il y a besoin de retirer un débris ou une poussière persistante.

Placez-la ensuite dans le compartiment adéquat (gauche ou droit). Reprenez les mêmes étapes pour la lentille de l’autre œil. Au sein de leurs compartiments, les lentilles doivent totalement immerger (pas de portion émergente). Les lentilles tremperont ainsi plusieurs heures – la nuit durant – dans le but d’être décontaminées.

Une étape hebdomadaire, fortement recommandée, consiste à déprotéiniser vos lentilles avec une solution spéciale de déprotéinisation.

Quelles précautions prendre lors du nettoyage ?

Le lavabo de la salle de bains étant l’endroit naturellement désigné pour manipuler ses lentilles de contact, assurez-vous en premier lieu que le robinet soit bien fermé. En effet, une lentille qui tomberait dans le lavabo par inadvertance pourrait se faire aspirer par l’écoulement de l’eau. Pour peu que vous ayez fait appel à un laboratoire spécialisé pour votre correction, il serait dommage de perdre votre lentille de contact sur-mesure à cause d’un petit incident fâcheux.

Véritable nid à poussière, l’étui de vos lentilles requiert lui aussi un entretien régulier. Souvent manipulé, parfois transporté, il va naturellement se salir. Pour garantir son hygiène, il vous suffit de vider la solution qui s’y trouve. Ensuite, utilisez un chiffon qui ne génère pas de peluche ou une brosse à dents dédiée pour nettoyer le boîtier et les couvercles. Enfin, rincez le tout avec un peu de solution puis retournez-le sur un mouchoir en papier afin qu’il sèche à l’air libre. Cette opération est idéalement à répéter chaque jour, sinon une fois par semaine. Au moins deux fois par an, pensez aussi à changer d’étui en le remplaçant par un nouveau, et n’oubliez pas de bien vous laver les mains avant et après toute manipulation. Il faut aussi bien fermer (visser) les couvercles à chaque utilisation, c’est-à-dire ceux de l’étui à lentilles, mais aussi ceux de vos solutions nettoyantes.


Guide des différentes techniques d’augmentation mammaires
Produits au CBD : acheter des gélules d’huile de haute qualité