Conseils pratiques pour calculer son chiffre d’affaires

Avoir sa propre entreprise, c’est l’objectif de tout entrepreneur. C’est une question d’indépendance, d’opportunité, de challenge, d’avoir un meilleur cadre de vie, etc. Cela peut être aussi une question d’ordre personnel. Une fois créée, la faire développer est au centre de la préoccupation. Pour ce faire, il faut établir un business plan évolutif et à long terme, suivre et innover l’activité, faire une fidélisation des clients, établir des relations commerciales par les demandes de partenariat, etc. Tout cela dans le but de faire augmenter le montant du CA. 

Conseils pratiques pour calculer son chiffre d’affaires

La fréquence de calcul d’un chiffre d’affaire peut être journalière, mensuelle ou annuelle, trimestrielle ou semestrielle, etc. En effet, chaque entreprise a sa manière de calculer son CA. La formule à adopter pour calculer un chiffre d’affaires c’est de multiplier le prix unitaire d’un produit avec le volume des produits vendus. Pour pouvoir calculer le chiffre d’affaires d’une entreprise, il faut prendre en compte la valeur globale des factures de vente, les avoirs évalués en hors-taxe, la date des livrables avant la date de clôture de l’ exercice, même si le paiement a eu lieu avant cette clôture. Le chiffre d’affaires peut être mesuré via le plan comptable ou à partir d’une méthode de ratio établi. Par exemple, pour le taux de marge, il faut diviser la marge commerciale en HT par le CA et en les multipliant par le montant 100. Pour le recouvrement de créance, il faut multiplier les créances du client par 360 qui est le nombre de jours d’exercice annuel et les faire diviser par le chiffre d’affaires en TTC. Retrouvez plus d’infos sur cash-flow.fr

Chiffre d’affaires : en quoi consiste-t-il ?

On entend par chiffre d’affaires, une somme d’argent perçue par l’entreprise à la suite de la vente des biens ou d’une prestation de services et qui est prévue dans un document comptable. Il est évalué par le sigle HT ou hors taxes après que toute remise, ristourne ou rabais lui a été déduite. Il sert à maintenir et à développer les activités d’une entreprise pour se prévenir de tout risque de faillite. Le but de l’entreprise, c’est de toujours maintenir l’équilibre de ce chiffre d’affaires par rapport à ces activités. Pour établir un business plan, on parle de chiffre d’affaires prévisionnel. Le bénéfice est une somme perçue suite à la déduction d’une charge et d’un produit. On parle de chiffre d’affaires consolidé, lorsqu’il y a participation financière d’une filiale d’une autre entreprise. Le chiffre d’affaires ne doit pas être confondu avec ces 3 notions. La performance d’une entreprise dépend de la notion de chiffre d’affaires. Pour pouvoir fructifier le chiffre d’affaires, il faut prévoir le volume et le nombre des produits ou services à commercialiser ainsi que leur prix. Dans le plan comptable, il est basé dans la classe 7 des comptes de produit. Le concept du CA consiste à acquérir plus de clients via les méthodes de marketing en vue de les convertir en des clients potentiels et privilégiés. Cette situation permet de faire augmenter le nombre des paniers et leurs valeurs, voire le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Pourquoi est-il nécessaire de calculer son chiffre d’affaires ?

Nombreuses sont les raisons qui incitent les entreprises à faire le calcul de leurs chiffres d’affaires comme la pérennité et de leur activité, leur santé économique d’une activité en entreprise, etc. Le calcul du CA est également nécessaire, car il permet d’estimer la part d’une entreprise sur le marché concurrentiel. Pour l’établissement d’un compte de résultat et pour une déclaration d’impôt, il est nécessaire de calculer le chiffre d’affaire. C’est un indicateur indispensable du développement d’une entreprise et de la performance d’une vente. Dans le cadre d’un entrepreneuriat, le calcul du chiffre d’affaires peut se faire en plusieurs fois annuellement. En effet, il faut toujours faire un calcul du CA à tout moment de la création d’une entreprise ou même à l’exercice de leur activité ou à la clôture de cette dernière. 

Conseils : faire développer son chiffre d’affaires

Pour pouvoir développer le chiffre d’affaire entreprise, il est nécessaire d’adopter les bonnes méthodes de vente. La première étape à suivre, c’est tout d’abord de définir la cible, notamment les clients potentiels et de définir leurs besoins. Par ailleurs, il faut booster la marque en mettant en avant les produits ou les services sur le marché en ligne. Le but ici, c’est d’avoir le maximum de contact client et de prospects. Il faut donc ainsi mettre en place un site web avec un bon emplacement sur les moteurs de recherche. Il est nécessaire d’avoir une bonne vitrine et un référencement SEO pertinent et de qualité. Il faut également maintenir une bonne relation commerciale avec les clients existants et surtout les prospects. Pour le bon fonctionnement de l’activité, il faut avoir les bons outils comme le CRM pour la gestion des relations clientèle. Il est recommandé d’adopter la méthode SPANCO pour la prospection. Le concept consiste à définir les parts de marché d’une entreprise vis-à-vis des concurrents et d’attirer plus de prospects. Il faut ensuite détecter leurs besoins et les centraliser dans une base de données.

Profiter d’informations pratiques sur la comptabilité
Logiciel de comptabilité et gestion comptable